Rechercher
  • Laure Santinelli

"L'art du rangement", l'émission de Marie Kondo : pour qui, pour quoi?

Mis à jour : 13 mars 2019

Depuis le 1er janvier sur Netflix, Marie Kondo a passé la porte des foyers américains les plus encombrés, afin d'essayer de faire le tri dans la vie -et dans la tête- de leurs habitants débordés.



Au-delà d’une méthode unique en son genre que Marie Kondo nous partage, elle illustre parfaitement et avec justesse, dans ce premier épisode, comment ce couple de jeunes parents arrive à trouver la paix en apprenant :

- à dompter le chaos de la salle de jeux de leurs enfants,

- à garder la cuisine rangée,

- à trier leur vêtement.


Je vous propose que nous revenions sur les points suivants :

La mission : en quoi a-t-elle consisté exactement ?

La situation/le contexte de départ

La demande de la famille

Les bénéfices de l’intervention pour la famille



Présentation de la mission : en quoi a-t-elle consisté exactement ?

Améliorer la vie de la famille en les aidants à organiser leur intérieur

Le couple a, pendant 30 jours, désencombré, trié, rangé chaque recoin de leur maison.

L’objectif : « Bonheur et épanouissement »



Quelle était la situation/le contexte de départ ?


Présentation de la famille :

Marie Kondo intervient auprès d’un couple vivant dans une maison en Californie avec 2 enfants âgés de 5 et 2 ans.

Le couple se décrit comme drôle et, sympa. M. romantique et très épaulant. Mme vive d’esprit et pleine d’humour. Une maman en or.

Ils sont mariés depuis 5 ans

M. est directeur commercial pour un fournisseur alimentaire. Il travaille 50 à 60h par semaine et parfois les week-ends. Il a un planning chargé, est épuisé et ne prends pas le temps de se poser. M. est maniaque

Mme est professeur en communication. Elle travaille à mi-temps et le reste du temps, est avec les enfants à la maison. Elle se décrit « non bordélique » mais a tendance à jeter ses vêtements dans un coin, les entasser, ou oublier de faire tourner une machine.

Depuis que les enfants sont nés, ils ont du mal avec les tâches ménagères et n’arrivent pas à s’organiser : « On essaie de construire un foyer aimant du mieux qu’on peut mais ce n’est vraiment pas facile. Quand on a aménagé, on adorait cette maison. Aujourd’hui, trop de choses s’y sont accumulées. On est un peu dépassé »


Intéressant :

v L’intervention d’un professionnel n’est pas réservée aux personnes bordéliques !!

v L’organisation du couple ne fonctionne plus depuis la naissance des enfants : les étapes de la vie font que l’organisation qui fonctionne à un instant « t » peut ne plus être adaptée à « t+1 ». Il y a très souvent un élément déclencheur qui fait que nous pouvons nous sentir dépasser : naissance, déménagement, séparation, recomposition, changement de travail,…

v Il est possible de se sentir débordée même si on ne travaille pas à temps plein.

v Avant de ranger, il est souvent nécessaire de trier. On accumule beaucoup de choses au fil des années.


Présentation de la maison :


*Une salle de jeux pour les 2 enfants : dans le placard, il y a les vêtements de M. car leur chambre est trop petite. La pièce est encombrée. Les jouets trainent de partout. Les parents n’ont jamais appris à leurs enfants à ranger : « Parfois ils pensent qu’on est en train de jouer, alors ils nous aident »


*Une chambre commune aux deux enfants : les enfants disposent de bacs de rangement sous le lit. Mais, ce n’est pas facile de trouver quelque chose. Le problème, c’est quand le couple veut habiller les enfants le matin, il tombe sur des vêtements de la mauvaise taille, trop grands ou trop petits.


*Une chambre parentale avec seulement les affaires de Mme


*Une pièce de vie : Un salon/Salle à manger


*Une cuisine américaine ouverte :

Il y a de la vaisselle empilée et un peu partout. La vaisselle est une source de stress. La cuisine est la pièce la plus désordonnée de la maison :

« Quand on rentre et qu’on voit tout ce bazar, c’est découragent. J’ai un vrai problème dans la cuisine. Je n’arrive jamais à tout ranger… Depuis que les enfants sont là, c’est impossible d’avoir une cuisine propre. Je donne à manger aux enfants. Je veux faire la vaisselle, mais ils se disputent. Alors je fais demi-tour. C’est impossible pour moi de faire la vaisselle. Les choses s’entassent. Je ne sais pas comment faire et ça me déprime."


*Un garage : tout est entassé.



Quelle était la « demande » des « clients » ?

Le couple confie que conjuguer le travail et la vie de famille, n’est pas une mince affaire.

Le couple a une femme de ménage qui fait les lessives à leur place car Mme déteste s’occuper du linge. Ils se disputent constamment à propos des lessives. Ça dépasse complètement M. qu’ils puissent embaucher quelqu’un pour faire les lessives.

Mme explique que c’est ingérable. Les enfants courent dans tous les sens et elle n’arrive à rien. Pour elle, c’est la solution facile. Si elle n’a pas le temps de faire le ménage, autant embaucher quelqu’un pour le faire comme ça, elle peut me consacrer à autre chose.

M. pense qu’ils peuvent très bien s’en sortir tout seul. Mme le pense aussi mais a trouvé cette solution parce qu’ils n’ont pas le temps.

Ils ont d’ailleurs l’impression d’avoir le temps de ne rien faire. Ils n’arrivent pas à profiter des bons moments. Les sujets de discorde sont principalement le ménage et l’argent : « On se dispute pour savoir qui doit faire quoi »

Le couple aimerait rendre le rangement plus amusant au quotidien, pour qu’il devienne plus facilement un réflexe

Ils veulent être de bons parents et profiter de leurs enfants



En conclusion, qu’est-ce que l’intervention d’un tiers a apporté aux clients ?

L’intervention d’une tierce personne a beaucoup apaisé. Elle a permis au couple de savoir par où commencer, et d’avancer sans rien lâcher : « On est heureux, plus à l’aise, et beaucoup moins stressé ».

Grâce aux conseils, la famille est sincèrement heureuse. Ils sont fiers de ce qu’ils ont réalisé et surtout, ils ont mesuré qu’ils pouvaient y arriver.


Le couple a gagné de la sérénité :

Du bonheur dans la maison « Je suis très contente, vraiment. Je sens mon cœur battre avec joie ! »

Le rangement a le pouvoir de rapprocher les gens, et de réparer certains problèmes de couple : « Notre maison est propre et rangée. Notre relation en bénéficie, même avec les enfants… Parfois quand on cuisine ou qu’on s’occupe du linge, on discute de notre journée. On parle de tout et de rien ».

Le couple parvient maintenant à faire les tâches du quotidien de manière plus détendue. Ils appréhendent le bazar plus sereinement.


Le couple a gagné du temps :

M. prend plus le temps de jouer avec ses enfants, surtout en rentrant du travail. Les tâches ne sont plus anxiogènes au quotidien. C’est un plus dans leurs vies.


Le couple a retrouvé un espace fonctionnel et harmonieux :

Mme n’était pas à l’aise dans sa cuisine. Maintenant c’est agréable. Elle sait où trouver chaque objet : une place pour chaque chose et chaque chose à sa place !

Le couple a pris conscience de l’importance du rangement.


Le couple a fait des économies :

Ils ont appris à tout faire eux-mêmes : « Avoir une maison ordonnée ne m’avait jamais fait autant plaisir. Je suis très fière de ce que nous avons accompli ». Ils n’ont plus besoin des services d’une femme de ménage : «Il faut faire la lessive, on la fait. La vaisselle, on la fait… Même si parfois, ça s’entasse un peu, on n’est pas dépassé. On ne se dit plus qu’on n’y arrivera jamais ».


Enfin, apprendre à ranger et à s’organiser permet de transmettre aux enfants : « Je ne sais pas si c’est parce qu’ils nous ont vu faire du ménage mais l’autre jour, ma fille était en train de plier ses affaires. Elle nous a copiés… Plus on fera le ménage, plus on sera organisé, plus ils prendront l’habitude »






C’est tout à fait ça !! Tout est une question d’habitude.

Je peux vous accompagner à trouver une organisation qui vous convienne, pour que, tout comme cette famille, vous retrouviez un quotidien agréable, léger et apaisé !


#homeorganiser #homeorganizer #facilitateur #quotidien #mariekondo #faciloquotidien #facileauquotidien #trier #ranger #désencombrer #sérénité #gagnerdutemps #gagnerdelaplace #belleville #famille #débordé